Don't dream your life, live your dreams Index du Forum
Don't dream your life, live your dreams
If you are an artist, what do you want to do ?
 
Don't dream your life, live your dreams Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Chambre d'Aaron ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Don't dream your life, live your dreams Index du Forum -> Ouh baby, baby it's a wild world ♫ - Les résidences des fraternités -> Whrite KAPPA
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alana Santiago
*Admin's

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 269
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Mer 10 Mar - 15:12 (2010)    Sujet du message: Chambre d'Aaron Répondre en citant

J'avais quitté le parc, les larmes avaient inondées mon visage. Je passais une main dans mes cheveux, trottinant à moitié, voulant le rejoindre. Je voulais qu'il m'entende, qu'il me donne raison, car je n'avais rien fait. Rien, juste l'attendre au restaurant, et je me faisais traiter de menteuse, hypocrite, à moitié. Pourquoi Keith était toujours là pour rendre Aaron jaloux ?
Des pas au loin se faisaient entendre, ils se rapprochaient trop vite à mon goût. Je me retournais brusquement, des hommes, de l'âge d'Aaron, sans doute, voir un peu plus, me parlaient. Je n'arrivais pas à me concentrer sur eux. Leurs mains se posèrent sur mon corps, je me débattais. Que me voulaient-ils bon sang à la fin ? Il me voulait, moi, pour une nuit, me prendre, puis me jeter, comme on le faisait à beaucoup trop de filles. Ils étaient trop forts pour moi, mes vêtements ne prirent pas la peine d'être défaits avec soin, ils déchiraient tout sur leur passage. Ma robe cachait juste mes parties intimes, je décidais de me débattre une fois pour toute, et de partir, partir en courant, et aller voir Aaron. Un des deux gars étaient armé, d'un couteau, ou cutteur. Il m'avait poignardé, mais je ne pensais à rien, à rien sauf à Aaron, je devais partir. Mes jambes tenaient encore bon, la douleur ne se faisait pas ressentir, après tout, elle était minime par rapport à la douleur qu'Aaron m'avait infligée, ce n'était, qu'une petite douleur parmis tant d'autres. J'étais faite à présent de tristesse. Je courrais, courrais encore, les hommes, avaient trop bus, ils n'avaient plus la force de me suivre. J'entrais dans la résidence, c'était à ce moment là que la douleur s'intensifia. Du rouge sur mon petit bout de robe, une grande trace de rouge. Tiens bon Alana, tu y es presque, tiens bon, me dis-je. J'avais mon manteau dans la main, pourquoi l'avais-je récupéré ? Je ne sais pas, à croire que j'avais eu le temps de le reprendre après l'aggression.
Arrivée devant la porte de la chambre d'Aaron, mes larmes s'intensifièrent encore, je frappais à la porte, puis me pliais en deux. Les deux plaies dans mon ventre me faisaient horriblement mal à présent. J'avais plus d'une fois faillit défaillir, mais il fallait que je vois Aaron, c'était ça, ma priorité.
 

_________________


Don't look at me. Alana J. Santiago.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 10 Mar - 15:12 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aaron Evans.
*WHRITE KAPPA

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2010
Messages: 254
Localisation: Los Angeles.

MessagePosté le: Mer 10 Mar - 16:37 (2010)    Sujet du message: Chambre d'Aaron Répondre en citant

En temps normal, je n'aurais pas ouvert, mais j'avais tout une fraterie sur les épaules, c'était beaucoup trop de responsabilité pour nier les frappements à la porte. Je me levais, les jambes lourdes et les yeux devenus rouge par les nombreuses larmes qui avaient coulé. Mon coeur battait de plus en plus fort, je n'avais aucune idée de ce qu'il m'attendait derrière cette porte. J'attrapais la poignée, et, hésitant, je la baissais lentement afin d'ouvrir la porte.
La surprise fut grande, même si d'un côté je fus rassuré de voir Alana. J'étais loin de savoir qu'elle avait été poignardée, quelques minutes plus tôt, je n'aurais jamais dû la laisser. L'amour fait faire des choses horribles.
Alana! m'exclamais-je lorsque je la vis, assise devant ma porte. Je me baissais pour être à sa hauteur, je n'étais pas plus inquiet que ça, son manteau cachait la partie déchirée de son vêtement, quant à la tâche rouge, elle aurait dû me sauter aux yeux, mais là, seul le visage d'Alana m'importait, car c'était ma priorité.
_________________
Je n'écris pas pour vivre. Je vis pour écrire.



Revenir en haut
MSN
Alana Santiago
*Admin's

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 269
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Mer 10 Mar - 16:40 (2010)    Sujet du message: Chambre d'Aaron Répondre en citant

Aaron, soufflais-je sans geindre de mes blessures. C'était pas moi, dis-je, je l'embrassais pas, c'était une autre blonde, pas moi, expliquais-je en appuyant sur mes plaies, pour éviter que je perde trop de sang. Crois-moi s'il te plait, suppliais-je tandis que je pleurais. Je ne savais pas pourquoi je pleurais, si c'était pour mes blessures qui me faisaient mal à chaque fois que je prononçais un mot, ou si c'était pour ce qu'Aaron m'avait fait subir, et la peur de le perdre était omniprésente.  

_________________


Don't look at me. Alana J. Santiago.


Revenir en haut
Aaron Evans.
*WHRITE KAPPA

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2010
Messages: 254
Localisation: Los Angeles.

MessagePosté le: Mer 10 Mar - 16:49 (2010)    Sujet du message: Chambre d'Aaron Répondre en citant

Mon coeur se serra,  et une boule se créa dans ma gorge. Je n'aimais pas la voir pleurer, la voir souffrir. Et je ne supportais encore moins que ce soit moi la cause de ses souffrances. Nous étions dans le couloir, là où tout le monde passait. Certes, il était deux heures du matin, mais je n'avais pas envie de réveiller tout le monde. Je commençais à me relever, lorsque j'aperçu une grande trace rouge sur ses vêtements. Plus les secondes passaient, plus cette fichue tâche s'agrandissait. Je la portais dans mes bras pour la poser sur mon lit.

Qu'est ce qu'il s'est passé? Soufflais-je, ignorant ses aveux. Les larmes prenaient place dans mes yeux, jamais je n'aurais dû la laisser, la culpabilité me rongeait comme jamais.
_________________
Je n'écris pas pour vivre. Je vis pour écrire.



Revenir en haut
MSN
Alana Santiago
*Admin's

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 269
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Mer 10 Mar - 16:52 (2010)    Sujet du message: Chambre d'Aaron Répondre en citant

Je sais plus, soufflais-je, il y avait deux garçons, et ... tentais-je de me rappeler. Un cutteur, je crois, dis-je en regardant mes mains couvertes de sang. Je crois que c'est grave, avouais-je, ils ont déchirer ma robe, expliquais-je en bafouillant.
_________________


Don't look at me. Alana J. Santiago.


Revenir en haut
Aaron Evans.
*WHRITE KAPPA

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2010
Messages: 254
Localisation: Los Angeles.

MessagePosté le: Mer 10 Mar - 17:06 (2010)    Sujet du message: Chambre d'Aaron Répondre en citant

Je me mordais intérieurement la lèvre pour empêcher les larmes de couler. J'avais perdu tout mes moyens, il s'agissait d'Alana, celle que j'aimais. Je mis quelques secondes - de trop - à réagir à sa phrase "Je crois que c'est grave". J'attrapais mon portable et composé un numéro. Mais ce n'était jamais le bon. Je ne savais plus qui appelé, Les pompiers, la police, le samu. J'étais perdu. En fin de compte, après avoir composé le bon numéro, j'appuyais sur le téléphone vert pour démarrer l'appel. Je me levais, en tenant la main d'Alana. J'étais dos à elle, je savais que si je la voyais je n'arriverais pas à parler correctement. Je raccrochais, et me retournais vers Alana, avant de me rassoir à côté d'elle. J'suis désolé bafouillais-je, alors que ma main caressait sa joue.
 

_________________
Je n'écris pas pour vivre. Je vis pour écrire.



Revenir en haut
MSN
Alana Santiago
*Admin's

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 269
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Mer 10 Mar - 18:30 (2010)    Sujet du message: Chambre d'Aaron Répondre en citant

Me refais plus jamais ça, soufflais-je faiblement, t'as compris ? demandais-je histoire de me rassurer. Je croyais que j'allais m'endormir à jamais à cause de mes blessures qui me brulait l'intérieur du ventre à moitié. Le sang ne cessait de couler, je le sentais. Je sentais la chaleur du rouge sur ma peau, mais malgré cela, je tremblais. Peut-être de froid, de peur, de manque de confiance, de manque de sang, je me décomposais peu à peu. Je serrais la main d'Aaron pour me dire que je faisais toujours parti de ce monde, que j'étais bel et bien vivante..  

_________________


Don't look at me. Alana J. Santiago.


Revenir en haut
Aaron Evans.
*WHRITE KAPPA

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2010
Messages: 254
Localisation: Los Angeles.

MessagePosté le: Mer 10 Mar - 19:45 (2010)    Sujet du message: Chambre d'Aaron Répondre en citant

Je m'en voulais, c'était atroce. Elle allait peut être mourir, par ma faute. Elle perdait beaucoup trop de sang, et je n'avais aucune idée de ce que je devais faire pour empêcher l'hémoragie de couler. Je ne pouvais plus retenir mes larmes.

Sois forte, la suppliais-je, en français. Je n'avais pas la force de parler anglais, à ce moment là. Je t'aime, avouais-je en lui serrant un peu plus la main.
_________________
Je n'écris pas pour vivre. Je vis pour écrire.



Revenir en haut
MSN
Alana Santiago
*Admin's

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 269
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Jeu 11 Mar - 18:30 (2010)    Sujet du message: Chambre d'Aaron Répondre en citant

Aaron, dis-je dans une voix tremblante, peu rassurée. J'éclatais de nouveau en sanglot, j'avais peur. Peur de partir maintenant, je me sentais défaillir, m'en aller vers de nouveaux horizons. Peut-être qu'être morte était quelque chose de bien... Mais je n'étais en aucun prête pour le grand saut, pour le quitter, lui... Je ne lui avais pas assez montrer que je l'aimais, et là, je souffrais.

Je t'aime, soufflais-je en français, retiens-le, dis-je en essayant de le regarder dans les yeux, alors qu'il pleurait lui aussi. Je portais faiblement ma main à sa joue, et essuyais ses larmes. Ce fut mon dernier geste. Je m'endormais pour de bon, le noir hantait mes pensées, où suis-je ? J'entendais encore la voix d'Aaron, mais j'étais seule, seule pour me battre...

_________________


Don't look at me. Alana J. Santiago.


Revenir en haut
Aaron Evans.
*WHRITE KAPPA

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2010
Messages: 254
Localisation: Los Angeles.

MessagePosté le: Jeu 11 Mar - 18:46 (2010)    Sujet du message: Chambre d'Aaron Répondre en citant

Alana... L'appelais-je dans l'espoir qu'elle ouvre les yeux. Mais rien, ses paupières restèrent closes. Je t'en prie... Pleurais-je. La sirène du samu se fit retentir. Trop tard. Elle était partie, par ma faute. Plus jamais je n'aurais le courage de me regarder dans un miroir, alors que j'ai tué celle dont j'étais fou amoureux. J'avais indiqué dans quelle chambre nous nous trouvions lors de notre échange téléphonique, par ce fait, les secouristes arrivèrent directement. C'est trop tard... Soufflais-je, sans les regarder. Eux, se contentèrent de prendre Alana, et de la mettre sur le brancard pour l'emmener à l'hôpital , sans un mot pour me réconforter. Lorsqu'ils partirent, je m'effondrai sur le lit. Je n'avais plus la force de rien. Plus de force pour vivre. Je ne mérite même pas la vie alors que j'ai indirectement mis fin aux jours d'Alana. Nous avions encore tant à partager. Pourquoi l'ai-je confondu avec cette autre fille que Keith embrassait? J'aurais dû le savoir que ce n'était pas elle, j'aurais dû avoir confiance à ce moment là, mais l'amour rend aveugle, c'est bien connu. Les larmes ne cessèrent de couler le long de mes joues. Il était près de trois heures du matin, la nuit allait être longue. Et tous les jours qui suivront aussi.   

_________________
Je n'écris pas pour vivre. Je vis pour écrire.



Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:24 (2018)    Sujet du message: Chambre d'Aaron

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Don't dream your life, live your dreams Index du Forum -> Ouh baby, baby it's a wild world ♫ - Les résidences des fraternités -> Whrite KAPPA Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com