Don't dream your life, live your dreams Index du Forum
Don't dream your life, live your dreams
If you are an artist, what do you want to do ?
 
Don't dream your life, live your dreams Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Au bord du lac. ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Don't dream your life, live your dreams Index du Forum -> Where you are, is where I wanna be ♪ - Los Angeles -> Le Lac
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hana Smith.
*DANCE KAPPA

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2010
Messages: 119
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Mer 10 Mar - 21:58 (2010)    Sujet du message: Au bord du lac. Répondre en citant

J'étais assise près de l'eau, ou plutôt allongée, mes mains posées sur mon ventre. J'écoutais des airs reposants, du Jil is Lucky la plupart du temps. Il faisait plutôt chaud pour un moi de mars, même trop chaud. J'avais revêtu un short en jean & une petite chemise a carreaux que j'avais rapidement retiré pour bronzer, il ne me restais plus que mon haut de maillot de bain. Mes lunettes de soleil posées sur mon nez, j'avais fermé les yeux pour profiter de la chaleur.

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 10 Mar - 21:58 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Zac Lanter.
*EN ATTENTE

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2010
Messages: 73

MessagePosté le: Jeu 11 Mar - 20:51 (2010)    Sujet du message: Au bord du lac. Répondre en citant

Aujourd'hui comme ces derniers jours à Los Angeles, la chaleur et le beau temps était au rendez-vous. En effet, le soleil avait décidé en ce plein moi de mars de ponter quelques rayons sur notre charmante ville. Zac était du genre à avoir chaud, assez vite et pour un rien C'est pour cette raison qu'il se rendait souvent au lac. Il n'y avait jamais personne, ou presque et puis c'était clame et rafraichissant.

Aujourd'hui le jeune homme avait du temps libre et c'est pour cette raison qu'il avait passé son après midi au lac. Dans l'eau il piquait des têtes ou bien se reposait sur le bord tout en bronzant. Après s'être endormie une petite demi-heure au soleil, la musique dans les oreilles le jeune homme, tout chaud, décida de se rafraichir un coup. Il plongeait alors dans le lac brillant et nageait. Il ne savait pas trop où il allait et nageait sous l'eau. Quand il sortit la tête de l'eau il se retrouva dans un autre coin du lac. Il se dirigea donc vers le bord et sortit de l'eau en se passant une main sur le visage et en la fessant glisser dans ses cheveux pour essuyer l'eau. Il regardait autour de lui un peu perdu. 
Son regard se posa sur une jeune femme. Blonde et blanche qui tentait de bronze. Il souriait amusé et s'en approchait près à la draguer comme à son habitude. Il se stoppa net et pris un aire stupéfait quand il a reconnu la jolie blonde. L'inconnue. Il éclata de rire. Un rire assez simple et assez fort pour que la jeune femme l'entende et se redresse. Il ferma sa bouche gênée et se grattait le derrière de la tête comme à chaque fois.

Hum ... Salut, dit-il hésitant.

Encore une fois il tombait sur elle. C'était amusant au début, mais sa devenait chant. D'autant plus qu'ils ne fessaient rien de très spécial ensemble. Ils adoptaient ensemble une attitude plutôt « je m'en fous de toi ». Il ne l'aimait pas trop en plus, elle était ... Assez spéciale.


Revenir en haut
Hana Smith.
*DANCE KAPPA

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2010
Messages: 119
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Jeu 11 Mar - 21:20 (2010)    Sujet du message: Au bord du lac. Répondre en citant

J'étais en train de somnoler, pas tout a fait endormie lorsqu'un bruit me fit sursauter. Le rire était tellement fort que je l'entendis par dessus ma musique. Mon demi sommeil était terminé, ou plutôt, interrompu. J'ouvris les yeux rapidement et me redressai sur mes coudes. Je ne vis d'abord qu'une ombre, celle d'un homme, le soleil étant derrière lui, je n'arrivais pas a distinguer son visage. Mais cette carrure me disait quelque chose... Mes yeux s'habituèrent à la lumière vive en quelques secondes. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir Zac Lanter, planté devant moi. Il sortait apparemment de l'eau, ses cheveux étaient plaqués sur son crâne & il ne portait qu'un maillot de bain. Je m'arrêtais vaguement sur son torse, il était musclé, comme un danseur devait l'être, mais je devais avouer que je n'étais pas indifférente a son charme.
Je secouais la tête rapidement, non, non, je ne pouvais pas m'autoriser a penser un truc comme ça, c'était insensé. Je lui adressai un sourire poli.

-Salut, dis-je aimablement.


Revenir en haut
Zac Lanter.
*EN ATTENTE

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2010
Messages: 73

MessagePosté le: Dim 14 Mar - 21:02 (2010)    Sujet du message: Au bord du lac. Répondre en citant

Il la regardait hésitant avant de lui adresser un signe de main et de tourner les talons. Un petit salut devait bien suffire, pas besoin d'aller plus loin. Le jeune homme commença donc à marcher le long du lac, à tourner un peu dans tous les sens. Il découvrait des lieux qu'il n'avait encore jamais vus, mais à aucun moment il ne reconnut son « campement ». Il était d'ailleurs bien embêté parce que son ipod, ses lunettes, sa serviette et ses fringue si trouvaient... Bref, il cherchait un peu partout et agacé le lieu où il s'était posé il y a quelques heures plus tôt.

Le soleil cognat et c'était désagréable. Le jeune homme était déjà un peu bronzé, mais là il allait devenir rouge à tourner en rond comme ça en plein soleil. Epuisé, il se stoppa sur un rochet et redressa la tête. Il restait choqué devant la scène. Elle. Elle était encore là. A vrai dire elle n'avait pas bougé. Non, elle était toujours allongée sur la même serviette. Zac posa un long soupir d'agacement. Les coudes sur ses genoux et sa tête dans les mains le jeune homme se calmait. Il avait horriblement chaud il décida donc d'aller se baigner. Il descendit jusqu'au lac et entra dans l'eau plutôt froide, pour se rafraichir.


Revenir en haut
Hana Smith.
*DANCE KAPPA

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2010
Messages: 119
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Dim 14 Mar - 21:16 (2010)    Sujet du message: Au bord du lac. Répondre en citant

Il était repartit, après un signe de main totalement débile & sans ajouter aucun mot. Que s'était-il passé pour que le semblant de relation, aussi peu amicale soit elle, devienne comme cela. Je n'étais pas sûre d'apprécier ce qu'il se passait entre nous, une sorte d'indifférence aimable, un refus de se connaître poli. Je savais que je désirais plus venant de mon partenaire. Parce que c'est ce qu'il était désormais, mon partenaire, mon coéquipier, la personne avec qui je danserais. On disait souvent que dans un couple de danseur, l'alchimie faisait tout & pourtant elle n'opérait pas ici. C'était vraiment dommage, presque du gâchis. Je savais que nous pouvions faire des choses merveilleuses tout les deux & pourtant nous nous bornions a nous ignorer.

J'ai soupiré, tracassé par mes pensées beaucoup trop tenaces a mon gout.  Je me suis rallongée & ai repris ma presque sieste là ou je l'avais laissée. La musique était douce & pourtant joyeuse, elle n'allait pas du tout avec mon état d'esprit. J'étais prise d'une morosité sans pareille, d'une sorte de culpabilité inexplicable. Je m'en voulais de ne pas faire beaucoup d'effort pour apprendre a connaître Zac. Je devais rabaisser mon égo et faire le premier pas si je voulais que notre duo fonctionne. Cette réflexion m'avait prit plusieurs minutes, une bonne vingtaine pour être exacte. J'ai relevé la tête et j'ai regardé autour de moi, il n'était plus là. Le soleil tapait toujours, j'avais chaud & même si mon envie d'apprendre a connaître mon coéquipier était tenace, mon besoin de me rafraîchir l'était encore plus. Je me suis levée rapidement et ai retiré mon short & mes écouteurs que je laissai sur ma serviette. Je m'approchai de l'eau & piquai une tête.

La température était parfaite, suffisamment fraîche pour que je me sente bien, & juste assez chaude pour ne pas avoir froid. Je nageais sous l'eau, en apnée quelques secondes avant de remonter a la surface. J'aimais bien nager, mais deux minutes étaient suffisantes pour moi. J'étais de celles qui préféraient se dorer la pilule sur la plage plutôt que d'explorer les fonds marins. Je continuais a nager, a mon rythme, c'était autre chose à L.A. qu'en Finlande, c'était sûr. C'est alors que quelque chose m'agrippa le pied. Une plante ou quelque chose comme ça, c'était gluant, visqueux & terriblement bien enroulé autour de ma cheville. Je n'avais pas pieds, je ne maitrisais rien, j'avais horreur de ça.  Je partis sous l'eau pour me décoincer, je ne fis pas réellement attention a ce qu'il se passait dans les profondeurs, le sol n'était plus du sable mais des rochers, des rochers maculés d'algues. L'une d'elle était ce qui m'agrippait. Je ne vis pas le relief avec toute cette végétation. Je me cognai violemment contre une pierre & perdis connaissance, toujours sous l'eau.


Revenir en haut
Zac Lanter.
*EN ATTENTE

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2010
Messages: 73

MessagePosté le: Jeu 18 Mar - 19:38 (2010)    Sujet du message: Au bord du lac. Répondre en citant

Après s'être rafraîchi le jeune homme une dernière fois sous l'eau. Cela lui permettait de s'échapper un instant pensé à autre chose. La danse, sa première pensée à chaque fois. C'était vraiment tout pour lui. Sauf que ces derniers temps la dans était un sujet sensible. En effet quand il pensait à la danse il y avait cette fille. Cette blonde qui lui fessait un drôle d'effet il devait l'avouer.

Bref, il revenait vers le bord quand justement cette fameuse fille qui hantait ses pensées étaient là seulement elle semblait plonger sous l'eau. Zac la regardait, longtemps, très longtemps, mais elle ne remontait pas. Il cherchait un peu partout à la surface de l'eau, mais toujours pas de réponse. Inquiet il s'approchait du lieu où il l'avait vu pour la dernière fois l'aire de rien.

Il ne voulait pas lui montrer trop d'intérêt. Ce n'était pas son genre à lui de montrer aux gens ce qu'il ressentait c'est pour cette raison qu'il se montrait froid envers cette inconnue. Ceci explique cela ... Il arrivait au point de chut de la demoiselle puis plongeait sous l'eau. Il avait du mal à ouvrir les yeux, l'eau était gênante et ça piquait. Il fut totalement paniqué de voir le corps de la blondinette totalement inerte sous l'eau. Affolé il remonta à la surface. Il reprit ses esprits un cours instant puis pris une grande inspiration avant de descendre la chercher. Il la dégagea et la remonta à la surface. Ce n'était pas très facile de nager jusqu'au bord avec une fille dans les bras même s'il était battit pour ce genre de choses.

Il la déposait délicatement sur le sable et se penchait sur elle. Il déposait son oreille sur sa poitrine pour entendre un quelconque battement de coeur. Il fut soulagé de l'entendre. Ce petit bruit aussi ridicule et infime soit il lui donnait le sourire. Il lui dégagea le visage et ouvrit sa bouche. Vivant a L.A depuis toujours, il avait pratiqué pas mal d'année de surf' et avait même eu son diplôme de secouriste. Il mit donc en oeuvre les premiers secours. Il pressait cinq fois ses poumons et lui donnait une bouffé d'aire. Il exécuta cette opération jusqu'à ce qu'elle réagisse.


Revenir en haut
Hana Smith.
*DANCE KAPPA

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2010
Messages: 119
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Jeu 18 Mar - 22:29 (2010)    Sujet du message: Au bord du lac. Répondre en citant

C'était comme si je m'étais endormie, mais d'un sommeil plus profond & beaucoup plus noir aussi. Les ténèbres avaient pris le dessus après que je me sois cogné contre une masse horriblement dure. J'avais eu brièvement mal, pas assez pour que cela me tienne éveillé en revanche. La douleur était toujours présente dans ce monde plutôt étrange où tout était sombre, mais en réalité j'étais comme divisée. D'un côté la souffrance, le manque d'air et une sorte de masse étouffante qui emplissait mes poumons. De l'autre, la clarté & un sentiment de bonheur que je n'avais jamais connu aussi intensément au jour d'aujourd'hui.

C'était un vrai dilemme, je ne savais pas quoi choisir. La vie, aussi remplie de souffrance soit-elle, ou la mort et sa perspective de soulagement. A vrai dire j'étais jeune, beaucoup trop pour me laisser mourir, mais dès que je me sentais approcher les eaux troubles qu'étaient ce que j'avais quitté, j'avais mal. Je me noyais, de l'eau envahissait mes poumons et l'air manquait d'une manière impensable. Je savais que même si je choisissais de vivre , le choix était déjà fait et c'était la mort qui m'attendait au tournant.

Mais rapidement, un peu trop d'ailleurs, on me sortit de l'eau. Je le savais car le poids que je sentais sur moi n'était plus et la chaleur du soleil frappait ma peau. On me posa à terre. Je ne savais pas qui était cette personne qui me sauvait, ni même si je la connaissais, tout ce qui m'apparaissait comme une évidence a ce moment là c'est que je lui devais la vie, et peut être plus encore. Cette personne tentait de me sauver, d'une manière plus qu'experte, elle vérifia d'abord si mon cœur battait. Je sentis ses cheveux gouter sur ma poitrine, une sensation étrange, il faut le dire.

Je voulais me lever, lui dire que j'allais bien & que je n'avais plus besoin d'aide, enfin identifier mon sauveur...Mais j'en étais incapable, l'air ne circulait toujours pas dans mon corps, ou tout du moins, pas assez pour me maintenir en vie. La personne décida alors de pratiquer les premiers secours, de me faire du bouche a bouche, pour que l'eau qui obstruait mes poumons s'en aille enfin. Geste plus qu'utile puisqu'il me sauva la vie. Je ne me rendis pas compte tout de suite que je quittais le monde sombre et froid, ni même que la clarté s'éloignait. Ce n'est que quand j'ouvris les yeux et que la lumière du soleil m'aveugla que je réalisais que j'étais vivante. Grâce a lui. Mais qui?


Revenir en haut
Hana Smith.
*DANCE KAPPA

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2010
Messages: 119
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Jeu 18 Mar - 22:45 (2010)    Sujet du message: Au bord du lac. Répondre en citant

Je continuais le massage encore et encore. J'étais pris de panique, impossible d'imaginer l'idée qu'elle nous a quittés, qu'elle m'a quitté. Je ne pensais plus rien juste à la sauver. Mes mains s'empressaient et tremblaient, j'étais à bout de souffle mais j'allais puiser aussi loi que je le pouvais pour lui donner ne serait ce qu'une chance de vivre. Le cœur battant et essoufflé et surtout a cour d'idée je la regardais. L'eau qu'elle avait ingurgité s'échappa assez rapidement et elle en recracha une bonne partit. Je soupirais soulagé. Je souriais aussi. De toutes mes dents, plutôt fière de moi, mais surtout soulagé de la savoir là en vie !

Je ne réalisais pas tout de suite que je venais de sauver une vie, mon premier réflexe fut de prendre sa main et de passer ma main libre dans ses cheveux. Ses cheveux longs, blond et mouillé et sa main frappeuse et mouillé aussi. Je souriais bêtement alors qu'une question me brulait les lèvres. Mais c'était une question stupide, parce que, qui va bien après une noyade ? Mais c'était « plus fort que moi », comme un réflexe et pris d'envie de savoir son état et surtout me rassurer je lui demandais :


 Ça va ? Ça va bien ?



J'utilisais un ton assez inquiet et tremblant. Ça ne me ressemblais pas, ça non, mais là je ne sais pas j'étais fou a l'idée qu'elle meurt. Aurais-je eu la même réaction avec une inconnue ...


Revenir en haut
Zac Lanter.
*EN ATTENTE

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2010
Messages: 73

MessagePosté le: Jeu 18 Mar - 22:46 (2010)    Sujet du message: Au bord du lac. Répondre en citant

Je continuais le massage encore et encore. J'étais pris de panique, impossible d'imaginer l'idée qu'elle nous a quittés, qu'elle m'a quitté. Je ne pensais plus rien juste à la sauver. Mes mains s'empressaient et tremblaient, j'étais à bout de souffle mais j'allais puiser aussi loi que je le pouvais pour lui donner ne serait ce qu'une chance de vivre. Le cœur battant et essoufflé et surtout a cour d'idée je la regardais. L'eau qu'elle avait ingurgité s'échappa assez rapidement et elle en recracha une bonne partit. Je soupirais soulagé. Je souriais aussi. De toutes mes dents, plutôt fière de moi, mais surtout soulagé de la savoir là en vie !

Je ne réalisais pas tout de suite que je venais de sauver une vie, mon premier réflexe fut de prendre sa main et de passer ma main libre dans ses cheveux. Ses cheveux longs, blond et mouillé et sa main frappeuse et mouillé aussi. Je souriais bêtement alors qu'une question me brulait les lèvres. Mais c'était une question stupide, parce que, qui va bien après une noyade ? Mais c'était « plus fort que moi », comme un réflexe et pris d'envie de savoir son état et surtout me rassurer je lui demandais :

 Ça va ? Ça va bien ?

J'utilisais un ton assez inquiet et tremblant. Ça ne me ressemblais pas, ça non, mais là je ne sais pas j'étais fou a l'idée qu'elle meurt. Aurais-je eu la même réaction avec une inconnue ...


Revenir en haut
Hana Smith.
*DANCE KAPPA

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2010
Messages: 119
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Ven 19 Mar - 17:20 (2010)    Sujet du message: Au bord du lac. Répondre en citant

J'étais étonnée, estomaquée & ahurie. Bouleversée.J'avais échappé a la mort, de peu, de trop peu pour faire sembler d'aller bien dans les prochaines minutes. Le vent était froid sur ma peau nue et trempée, sa morsure glaciale provoquait des frissons le long de mes bras. Le soleil m'aveuglait encore un peu, mais j'avais deviné que c'était Zac, avant même qu'il parle.

Premièrement c'était son odeur qui l'avait trahie. Zac ne sentait pas comme n'importe quelle personne, même trempé jusqu'aux os. Ensuite, la pression de sa main sur la mienne. Je l'avais déjà touché, lorsque nous nous étions rencontrés et personne ne pouvait avoir des mains aussi grandes! Mais ce geste aussi anodin soit il avait attiré mon attention avant même que je ne me sois relevée. Zac Lanter ne prenait la main de personne. Il était beaucoup trop froid et arrogant pour ça, enfin c'est ce qu'on disait. Apparemment les gens avaient tort, il avait un cœur.

C'était certain a présent, Zac était plus gentil qu'il ne le laissait croire. Rien que le fait qu'il m'ait sauvé le trahissait. S'il avait été vraiment comme on le disait, il m'aurait laissé mourir. Il aurait même pu en rire. Mais non. Il avait décidé de me sauvé et c'était le plus étonnant dans toute cette histoire. Je pensais au départ qu'il me détestait ou tout du moins que je l'indifférais. C'était en tout cas ce que je ressentais quand j'étais confrontée a lui, je ne voyais que du mépris et de la médisance. C'était blessant certaine fois, mais après tout je n'étais pas une exception, il se comportait comme cela avec tout le monde apparemment. Mais Zac avait brisé sa coquille avec moi, quelques minutes plus tôt.

Je me rendis compte qu'il souriait, il avait l'air heureux, presque soulagé. C'était déroutant. Il se préoccupait de moi, et ça ça l'était encore plus. Je ne savais pas vraiment quoi faire, comment réagir. En réalité je ne savais même pas si j'étais capable de bouger, j'avais trop peur que tout ceci ne soit qu'un rêve, qu'en réalité je sois encore au fond du lac, que mes poumons se remplissent encore plus d'eau et que je meurs dans les prochaines secondes. Le choc avait, apparemment été plus violent que ce que je ne pensais.

Zac me posa une question stupide, mais une question que tout le monde demandait dans ce genre de situation. Comment allais-je réellement? Étais-je trop bouleversée pour lui répondre? Je ne savais pas mais quoiqu'il en soit, je me jetais a son cou. J'avais besoin de quelqu'un, d'une sorte de bouée pour me venir en aide. J'étais quasiment cramponnée a lui, incapable de le lâcher. J'avais juste besoin de quelques secondes. Je ne pleurais pas, d'après moi il n'y avait que les faibles qui pleuraient, mais a ce moment précis j'avais envie d'être faible. Mais les larmes ne venaient pas.


Revenir en haut
Zac Lanter.
*EN ATTENTE

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2010
Messages: 73

MessagePosté le: Ven 19 Mar - 18:32 (2010)    Sujet du message: Au bord du lac. Répondre en citant

Je ne m’attendais pas une réponse. Non parce que ce genre de question était totalement stupide. Voir inutile. Mais je me contentais du silence, parce que le silence était parfois plus parlant qu’une longue tirade. Mais ce silence la je ne l’aimais pas trop. Parce que Je m’inquiétais vraiment pour elle, pour ce petit bout de femme. Pourquoi je m’en fessais autant, ca je n’en savais rien mais c’était un sentiment assez étrange et dont je n’avais pas l’habitude. Je ne savais pas non plus comment le gérer le contrôler. Et encore moi l’assumer. Il n’était jamais sortit avec une fille pour de vrai. Pour de vrai, en l’aimant et en fessant attention à elle. Parce que plus sa allait et plus je l’appréciais vraiment beaucoup. En secret évidemment parce que elle, elle doit me mépriser.
Je n’avais pas été très tendre. Mais elle ne me félicitait pas une approche positive aussi ! Quel caractère de cochon. Mais ca n’empêche qu’elle hantait mes pensées  et je devais me l’avouer elle me plaisait vraiment. Mais je ne me l’avouais pas. Comment je pouvais le faire, ce n’est pas le genre de truc qui me ressemble de me dire, je ressens un truc pour elle, youpi. Bref, je la regardais en souriant soulagée qu’elle soi encore en vie. Mais mon cœur se mit a battre encore plus fort qu’elle se jeta à mon cou.
Je ne serais décrire ce moment si … Inattendu. Plaisant. Je ne savais pas comment réagir. Le contacte de sa peau sur le mienne. Mais pas qu’ne partit non, tout son corps de femme, de danseuse se pressait contre le mien a mon plus grand bonheur. J’enroulais mes bras autour de son corps et posais ma tête contre la sienne et fermais les yeux. Je contais faire passer ca pour un soulagement de sa remis en forme. Je restais là sur la sable, la jolie blonde dans les bras ma tête contre ses cheveux mouillé les yeux fermé le cœur battant sans que je ne contrôle plus rien. La situation m’échappait totalement.


Revenir en haut
Hana Smith.
*DANCE KAPPA

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2010
Messages: 119
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Ven 19 Mar - 19:31 (2010)    Sujet du message: Au bord du lac. Répondre en citant

J’étais surprise que ses bras s’enroulent autour de mon corps, comme si nous étions deux personnes proches. Très proches. Presque un couple. Cette pensée me fit frissonner. Ce n’était pas la première fois que je réfléchissais là-dessus. La nuit après notre baiser je m’étais fait toutes sortes de scénarios, de notre premier-rendez vous jusqu’au divorce éprouvant. J’étais pathétique. Entre Zac et moi ça ne marcherait jamais. Il réagissait de cette manière seulement parce qu’il était soulagé d’avoir réussi à sauver une vie, rien de plus. J’étais, d’une certaine manière, la chose qui lui permettrait d’obtenir une certaine gloire. Un faire valoir.

Je ne me détachais pas pour autant de lui, notre étreinte était bien trop agréable à mes yeux. J’étais encore bouleversée, il faut le dire, je ne revenais toujours pas de ce qu’il s’était passé quelques minutes plus tôt, c’était trop irréel. Zac me permettait de ne pas affronter tout cela, tant que j’étais accrochée à lui, dans ses bras, j’irais bien. Ou en tout cas mieux que sans lui, nettement mieux. C’était étrange, cette sensation. Elle avait un air de déjà-vu mais en beaucoup plus fort. J’avais ressenti ça avec mon ex, mais d’une manière moins puissante. Je me doutais bien de la nature de ce qui naissait en moi. Mais je ne voulais pas l’avouer. Il ne m’appréciait pas, lui. Il était hors de question que je m’aventure dans une relation à sens unique. C’était beaucoup trop douloureux.

Je me souvins alors de sa remarque, après que je l’ai embrassé, « ça m’arrive souvent » m’avait-il dit. Le problème était là. Je ne voulais pas être une fille de passage, mais LA fille, cette qui pourrait briser sa carapace. Mais cela semblait inenvisageable, insurmontable. Impossible, en tout cas pour une fille telle que moi. Hana Smith était bien trop normale pour l’avoir, lui, ce garçon si étrange & pourtant si attirant.


Revenir en haut
Zac Lanter.
*EN ATTENTE

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2010
Messages: 73

MessagePosté le: Ven 19 Mar - 21:54 (2010)    Sujet du message: Au bord du lac. Répondre en citant

Je respirais à plein nez son odeur bien qu’un peu humide. Mais peu m’importais, la savoir dans mes bras était rassurant et j’avais cette sensation de devoir la protéger. Je ne sais pas mais l’imaginer autre part, avec quelqu’un d’autre, sur le coup sa me semblait….Impossible. Je ne pourrais accepter cela. Bref, je ne sais ce qu’il me prenait en cet instant mais je n’étais pas moi…. Ou trop moi justement. Le Zac gentil, doux et sentimental, celui que j’ai toujours caché, celui que je ne voulais pas voire. Il était là, avec elle, il la prenait dans ses bras, ce que moi en temps normal je n’aurais jamais fais, même pas imaginer, même pas en peinture.

Celui que je voulais être était distant et froid. Laxiste et distant. Je relâchais donc mon emprise plutôt gêné de cet acte que je n’allais pas assumer, même si j’y repenserais chaque soir. Cet instant si parfait, si … Apaisant. Je la relâchais donc petit à petit, mais elle redressait son visage vers le sien. Et quand mon regard croisa le sien, c’était … Attractif. Alors la comme un reflex, je déposais mes lèvres sur les siennes.

Ce gouts, cette douceur, cette sensualité qu’elle dégageait. Ses lèvres que j’avais déjà eu le plaisir de frôler. Ca arrivait de nouveau pour me plus grand plaisir. Je lui donnais un baiser plein de tendresse. J’avais souvent pensé à cet instant. Le jour où je retoucherais ses lèvres à elle. Mes mains emprisonnaient son visage et comme pris d’adrénaline j’approfondissais ce baiser avec un tel envie. Jamais je n’avais eu ce besoin intense d’embrasser une fille, mais là, c’est limite si j’ai peur de m’arrêter, peur que ce ne soit qu’un rêve, et qu’après ca tout soit fini.

Ils étaient donc là, leurs corps parfaitement emboiter, les mains de Zac sur le visage de la blonde, leurs lèvres en fusion, échangeant un baiser inattendu et fougueux.


Revenir en haut
Hana Smith.
*DANCE KAPPA

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2010
Messages: 119
Localisation: Los Angeles

MessagePosté le: Ven 19 Mar - 23:42 (2010)    Sujet du message: Au bord du lac. Répondre en citant

Comment en étions nous arrivé là? Comment je m'étais retrouvée en train d'embrasser Zac a pleine bouche, au bord d'un lac à L.A. ? Je n'en savais rien. Mais j'adorais ce qu'il se passait. Je n'aurais jamais soupçonné qu'il puisse être aussi tendre envers quelqu'un, en particulier envers moi. Le baiser que nous échangions était différent du premier, infiniment plus doux et pourtant plus passionné. Je sentais mon corps frémir d'envie contre le sien. Je n'avais jamais ressenti quelque chose comme cela. J'étais beaucoup trop attirée par ce garçon, c'était presque inconcevable.

Mon désir pour lui était comme une soif que l'on ne peut étancher, un genre de dilemme a lui seul. Et pourtant, lorsque Zac m'embrassait je me sentais mieux, comme si j'étais entière. J'aimais cette impression quasiment autant que j'aimais sentir ses lèvres sur les miennes. Je sentais son envie et son empressement, c'était d'ailleurs plutôt étrange. Il n'avait jusqu'à présent montré aucun intérêt a ma personne & aujourd'hui il se montrait très doux envers moi. Je voulais bien admettre qu'il fut lunatique, mais a un tel point était plutôt impressionnant.

Son changement de comportement s'était produit juste après que je l'ai enlacé. Il avait comme qui dirait, baissé sa garde & osé me montrer qui était le vrai Zac Lanter, ou plutôt qu'il il n'était pas. C'était  très compliqué en réalité. Je disais donc qu'à la fin de mon étreinte je m'étais reculée légèrement, gênée. Je réalisais dans quelle position étrange je me trouvais. J'avais lentement levé les yeux vers lui & à l'instant même ou nos yeux se croisèrent il ne tarda pas a m'embrasser. Je ne savais pas comment j'allais réagir après, mais c'était une chose qui ne me préoccupait pas a ce moment précis.

Le baiser finit par prendre fin, a mon plus grand désespoir. J'avais mes mains posées sur son torse, nos visages tout près l'un de l'autre. Je sentais son souffle sur mes lèvres, son parfum enivrant...Je le regardais, quelque peu ahurie et a bout de souffle. Que faisions nous maintenant?


Revenir en haut
Zac Lanter.
*EN ATTENTE

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2010
Messages: 73

MessagePosté le: Mar 23 Mar - 21:18 (2010)    Sujet du message: Au bord du lac. Répondre en citant

Je ne pensais plus rien, juste a ce baiser qui nous étions entrain de nous donner et qui était plus que passionnant. Le temps passait affreusement vite parce que quand elle s’éloigna j’en redemandais encore. Je ne bougeais pourtant pas. J’avais encore les yeux fermé. J’avais peur de les ouvrir, peur de l’affronter, peur de me réveiller ou pire que ca soit vrai et que les sentiments survenus lors de ce baiser soient belles et biens présent. Elle avait encore ses mains posé sur son torse, ca me rassurais.

J’ouvris doucement les yeux et la regardais. Elle était magnifique bien que son visage était terni et fatigué. Normal après une noyade. Je déposais mes mains sur ses joues. Je la fixais intensément comme noyé dans son regard. Puis soudain, la panique total. Je « revenais à moi ». Je prenais conscience de mes gestes, de mes pensés. Pris de panique je me la lâchais et me redressais m’éloignant légèrement toujours assis face à elle.
Tout se mélangeait dans ma tête, oui tout. Peu être qu’il était temps d’assumer. D’assumer mes sentiments, d’assumer le fait que j’ai de l’affection pour elle. Et puis si je pars. Si je pars après ce qui s’est passé. Sa noyade comme ce baiser. Non je ne pouvais pas faire ça. Je restais cependant un peu distant.

Ca va ? Tu veux que je t’emmène à l’hôpital ?

Son état était plus important que cette histoire de baiser et de sentiments. Je la regardais le regard quand même inquiet. Mais le problème c’est que j’étais complètement perdu. Cette pensé me revint comme un flash. Je me sentais complètement stupide. Inutile et nul ! En réalité je ne lui était d’aucun secours.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:21 (2018)    Sujet du message: Au bord du lac.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Don't dream your life, live your dreams Index du Forum -> Where you are, is where I wanna be ♪ - Los Angeles -> Le Lac Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com